Les types de sols

types de sols qui existent

Dans les différents écosystèmes de notre planète, il existe de nombreux types de sols qui dépendent des conditions environnementales telles que le climat, la végétation, les précipitations, le régime des vents et les cinq facteurs qui forment le sol : le climat, la roche mère, le relief, le temps et les organismes qui y vivent.

Dans cet article, nous allons vous parler des différents types de sols qui existent, de leurs caractéristiques et de leur importance.

Définition du sol et composants

types de sols

Le sol est la partie superficielle biologiquement active de la croûte terrestre, résultant de la désintégration des roches ou des modifications physiques et chimiques et des restes d'activités biologiques qui s'y déposent.

Comme mentionné ci-dessus, chaque région du monde a différents types de sols. En effet, les facteurs de formation du sol changent dans tout l'espace. Par exemple, le climat de toute la terre est différent, le terrain est différent, les créatures qui y vivent sont également différentes, etc. Ainsi, le sol change lentement et progressivement sa structure au fur et à mesure que nous traversons différents écosystèmes.

Le sol est composé de divers composants tels que la roche, le sable, l'argile, l'humus (matière organique en décomposition), les minéraux et d'autres éléments en proportions variables. On peut classer la composition du sol en :

  • substances inorganiques comme le sable, l'argile, l'eau et l'air, ouais
  • Materielle organiquecomme les restes de plantes et d'animaux.

L'humus est l'ensemble de la matière organique décomposée qui rend le sol fertile. Des feuilles sèches aux carcasses d'insectes, elles font partie de l'humus du sol. Celui-ci se trouve dans les couches supérieures et, avec certains minéraux, il devient jaune-noir, ce qui lui confère un haut degré de fertilité.

propriétés du sol

pâturage

Les sols varient dans leurs propriétés physiques, chimiques et biologiques.

Propriétés physiques

La texture détermine la proportion de particules minérales de différentes tailles présentes dans le sol. La structure est la façon dont les particules du sol se rassemblent pour former des agrégats. La densité affecte la répartition de la végétation. Les sols denses sont capables de supporter plus de végétation. La température affecte également la répartition de la végétation, notamment en hauteur. La couleur dépend de sa composition et change avec la teneur en humidité du sol.

Propriétés chimiques

  • Capacité d'échange : C'est la capacité du sol à échanger de l'argile et de l'humus, qui fournissent des nutriments aux plantes en absorbant les particules minérales.
  • La fertilité: est la quantité de nutriments disponibles pour les plantes.
  • pH: L'acidité, la neutralité ou l'alcalinité du sol. Plus tard, nous verrons comment modifier le pH du sol.

propriétés biologiques

Ici, nous pouvons trouver les types d'organismes qui y vivent, y compris les bactéries, les champignons et d'autres animaux. Les animaux remplissent également leurs fonctions au sol, en fonction de leur régime alimentaire, de leur activité, de leur taille, etc.

Les types de sols

andosol

Le type de roche dont est issu le sol, les caractéristiques topographiques de la région, la météo, le climat et les organismes qui l'habitent sont les cinq facteurs principaux qui déterminent le type de sol.

Sur la base de ces facteurs de formation des sols, nous distribuons ces types de sols dans le monde :

Sol sablonneux

Comme son nom l'indique, les sols sablonneux sont formés principalement de sable. Ce type de structure, du fait de sa forte porosité et de sa faible agrégation, ne retient pas l'humidité, ce qui se traduit par sa faible teneur en matières organiques. Par conséquent, ce sol est pauvre et ne convient pas à la plantation.

sol calcaire

Ces sols contiennent de grandes quantités de sels de calcium. Ils sont généralement blancs, secs et arides. Le type de roche qui abonde dans ces sols est le calcaire. Tellement résistant qu'il ne permet pas l'agriculture car les plantes n'absorbent pas très bien les nutriments.

Sol humide

Ces sols sont également appelés sols noirs car ils sont riches en matière organique en décomposition, qui tache le sol en noir. Il est de couleur sombre et retient beaucoup d'eau, ce qui le rend idéal pour l'agriculture.

Argile

Ce sont principalement de l'argile, à grain fin et de couleur jaunâtre. Ce type de sol retient l'eau en formant des flaques et peut convenir à l'agriculture s'il est mélangé à de l'humus.

sol rocheux

Comme son nom l'indique, elles sont pleines de rochers et de pierres de toutes tailles. Comme il n'a pas assez de porosité ou de perméabilité, il ne retient pas bien l'humidité. Il n'est donc pas adapté à l'agriculture.

sol mixte

Ce sont des sols entre sable et argile, c'est-à-dire deux types de sols.

Comment changer le pH du sol

Parfois, nos sols sont trop acides ou alcalins pour supporter la végétation et/ou les cultures que nous voulons faire pousser.

Lorsque nous voulons modifier le pH d'un sol alcalin pour le rendre plus acide, nous pouvons utiliser les méthodes suivantes :

  • Soufre en poudre: effet lent (6 à 8 mois), mais plus utilisé car très bon marché. Ajouter 150 à 250g/m2 et mélanger avec la terre et mesurer le pH de temps en temps.
  • Sulfate ferrique : Il a un effet plus rapide que le soufre, mais il est nécessaire de mesurer le pH car on peut le réduire à un niveau inutile. La dose pour abaisser le pH de 1 degré est de 4 grammes de sulfate ferrique par litre d'eau.
  • Tourbe dorée : Son pH est très acide (3,5). Nous devons déverser 10.000 30.000 à XNUMX XNUMX kg/ha.
  • Par contre, si on veut changer le pH d'un sol acide pour le rendre plus alcalin, il faut utiliser :
  • calcaire broyé : Il faut l'étaler et le mélanger à la terre.
  • eau calcique: Il est fortement recommandé de n'augmenter le pH que dans les petits recoins.

Dans tous les cas, il faut mesurer le pH, car si on cultive des plantes acides (érable japonais, camélia, etc.) et qu'on élève le pH au-dessus de 6, elles montreront immédiatement des signes de chlorose ferriprive, par exemple.

importance du sol

Les sols sont très importants à travers le monde et se dégradent en raison de la pression constante que les humains exercent sur eux. Il soutient les cultures, les plantations et les forêts du monde et constitue le fondement de tous les écosystèmes terrestres.

De plus, il interfère avec le cycle de l'eau et le cycle des éléments. Une grande partie de la transformation de l'énergie et de la matière dans l'écosystème se trouve dans le sol. C'est là que les plantes poussent et que les animaux se déplacent.

urbanisation des villes les a privés de terres et ils sont de plus en plus dégradés par les incendies de forêt persistants et la pollution. Parce que le sol se régénère très lentement, il doit être considéré comme une ressource non renouvelable et de plus en plus rare. Les êtres humains tirent la majeure partie de leur nourriture non seulement du sol, mais aussi des fibres, du bois et d'autres matières premières.

Enfin, du fait de l'abondance de la végétation, ils contribuent à adoucir le climat et facilitent la présence de courants d'eau.

J'espère qu'avec ces informations, vous pourrez en apprendre davantage sur les différents types de sols qui existent et leurs caractéristiques.


Le contenu de l'article adhère à nos principes de éthique éditoriale. Pour signaler une erreur, cliquez sur c'est par ici !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

*

  1. Responsable des données: Miguel Ángel Gatón
  2. Finalité des données: Contrôle du SPAM, gestion des commentaires.
  3. Légitimation: votre consentement
  4. Communication des données: Les données ne seront pas communiquées à des tiers sauf obligation légale.
  5. Stockage des données: base de données hébergée par Occentus Networks (EU)
  6. Droits: à tout moment, vous pouvez limiter, récupérer et supprimer vos informations.

bool (vrai)