Index NAO. Phases positives et négatives

Comme nous avons déjà introduit précédemment, la force du NAO est décrite par l'indice NAO. L'indice NAO est différence de pression au niveau de la mer entre deux stations situées à proximité des centres des basses terres d'Islande et des hautes terres des Açores. Stykkisholmur (Islande) est utilisée comme station nord, tandis que Ponta Delgada (Açores), Lisbonne (Portugal) et Gibraltar sont utilisées comme station sud.

La phase positive de l'indice NAO  présente quelques pressions plus élevées que d'habitude dans les sommets subtropicaux centraux et plus profondes que les basses pressions dans l'Atlantique. L'augmentation de la différence de température se traduit par des tempêtes hivernales plus fréquentes et plus intenses qui traversent l'océan Atlantique, ainsi qu'un mouvement plus au nord. En conséquence, des hivers chauds et humides se produisent en Europe et des hivers secs et froids au Canada et au Groenland. Dans ce cas, l'est des États-Unis connaît des conditions hivernales douces et humides. Par exemple, les taux hivernaux / printaniers élevés de 1989, 1990 et 1995 ont été causés par un déplacement net de l'air de l'Arctique et de l'Islande vers la ceinture subtropicale près des Açores et de la péninsule ibérique, et les vents d'ouest se sont intensifiés sur l'océan Atlantique Nord. D'autres vents plus forts de l'ouest provoquent un air plus humide et plus chaud sur le continent européen et conduisent à des hivers maritimes plus doux.

NAO POSITIF

La phase négative de l'indice NAO montrer un centre de haute pression subtropical faible ainsi que centre de basse pression islandais faible. Le gradient de pression réduit se traduit par un débit plus faible et plus faible traversant un trajet plus ouest-est. Ils transportent l'air humide vers la Méditerranée et en l'absence d'un flux intense d'ouest en est, l'air froid sibérien peut descendre à de très basses latitudes, donc des chutes de neige plus fréquentes peuvent se produire dans le sud de l'Europe.  Cependant, le Groenland a des températures hivernales plus chaudes. Les faibles taux d'hiver / printemps de 1917, 1936, 1963 et 1969 ont eu des vents d'ouest plus doux sur l'océan Atlantique Nord correspondant à des hivers européens plus froids que d'habitude.

NAO NÉGATIF

source: ATTENDEZ


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

*

*

  1. Responsable des données: Miguel Ángel Gatón
  2. Finalité des données: Contrôle du SPAM, gestion des commentaires.
  3. Légitimation: votre consentement
  4. Communication des données: Les données ne seront pas communiquées à des tiers sauf obligation légale.
  5. Stockage des données: base de données hébergée par Occentus Networks (EU)
  6. Droits: à tout moment, vous pouvez limiter, récupérer et supprimer vos informations.

  1.   Sergio dit

    merci, très intéressant!