Combien de temps dure la saison des allergies et quelles sont les dates clés ?

allergie au pollen

Lorsque l’on évoque le printemps, on l’associe souvent au beau temps, à la pluie, aux rassemblements festifs, aux fleurs épanouies et à l’apparition malheureuse d’allergies. Cette saison particulière est célèbre pour la floraison abondante de diverses plantes, qui libèrent ensuite du pollen qui a des effets néfastes sur les personnes allergiques. En réponse à un allergène, le système immunitaire déclenche une cascade de symptômes qui peuvent être assez prononcés, notamment des larmoiements, des éternuements fréquents, des démangeaisons de la gorge et du nez, un écoulement nasal incessant et, dans certains cas, l'apparition d'urticaire.

Dans cet article, nous allons vous dire Combien de temps dure la saison des allergies et quelles sont les dates clés ?.

Augmentation des cas d'allergie

allergies printanières

L'augmentation des cas d'allergies se produit généralement entre avril et juin, coïncidant avec le début du printemps. Le moment de l’apparition de ces allergies peut varier, certaines années connaissant une apparition précoce et d’autres persistant jusqu’en juillet. La durée de la saison allergique dépend des précipitations et des températures observées au cours des mois précédents.. Il est important de noter que toutes les allergies ne sont pas exclusives au printemps puisque certains arbres comme les aulnes et les cyprès peuvent déclencher des réactions allergiques dès janvier.

D'un point de vue technique, les allergies en Espagne se manifestent différemment selon que l'on se trouve dans les zones nord ou sud de la péninsule. Quand on parle de saisons polliniques, Il existe différentes variantes dans quatre zones : le nord, le centre, la zone méditerranéenne et les îles Canaries.. Par exemple, les allergies à l'aulne sont inexistantes aux îles Canaries, tandis que les allergies aux apiacées sont fréquentes, contrairement au reste de l'Espagne, où elles ne sont pas préoccupantes.

Calendrier des allergies

allergies

Au printemps, on peut observer qu'au mois de mars, la présence de pollen de palmiers, pins, platanes, peupliers, chênes, ormes et urticacées atteint des niveaux moyens. Dès le début du mois d’avril, les personnes allergiques devront surveiller de près les niveaux des allergènes suivants :

  • Banane (se termine fin avril)
  • Oliviers (jusqu'en juin)
  • Graminées (jusqu'en juillet au centre et jusqu'en octobre dans le bassin méditerranéen)
  • Cupressacées (cyprès, jusqu'en mai)
  • Bouleaux (jusqu'en mai)
  • Pin (jusqu'à mi-juillet)
  • Chêne (jusqu'en septembre dans certaines régions)

Pendant la majeure partie de l'année, divers allergènes, tels que l'armoise, les chénopodiacées, les graminées, les palmiers, les plantains et les mercurielles, sont constamment présents dans la région méditerranéenne. Ces allergènes maintiennent une concentration modérée à faible toute l’année, mais connaissent une augmentation significative des niveaux de pollen au printemps ou à l’automne.

Pour évaluer avec précision l’impact, il est essentiel de surveiller avec diligence les niveaux de pollen. La durée des allergies varie selon le lieu, donc Il est important de consulter diverses ressources pour rester informé des niveaux actuels de pollen et mieux gérer les symptômes d'allergies.. L'Université de Cordoue propose un site Web complet avec des cartes d'incidence pollinique mises à jour chaque semaine, classées par allergène et par région.

Si vous soupçonnez des allergies ou ressentez des symptômes au cours de la saison printanière, il est recommandé de faire appel à l'expertise d'un spécialiste qui pourra effectuer des tests pour identifier des allergies spécifiques et prescrire des traitements appropriés pour un printemps plus supportable.

allergies saisonnières

date d'allergie

allergies printanières

Alors que le temps hivernal s’estompe, l’arrivée du printemps apporte avec lui un allergène extérieur notable : le pollen des arbres. Cet allergène bien connu est le premier à faire connaître sa présence dans l’air. Cependant, il est important de noter qu’il existe d’autres déclencheurs possibles d’allergies printanières, notamment divers types de pollen de graminées et de mauvaises herbes. Exemples de ceux-ci Ils comprennent les fruits du verger, l’herbe salée et la fétuque, qui sont de plus en plus courants. Ainsi, même si le temps plus chaud peut être un changement bienvenu, il est crucial de se préparer aux allergènes qui l’accompagnent.

Les jours de fortes rafales de vent, les allergies printanières peuvent être aggravées car le pollen est transporté sans effort dans l'air. Il est essentiel de rester informé des niveaux quotidiens de pollen pour identifier des arbres spécifiques, tels que le cèdre, l'érable ou le chêne, qui peuvent provoquer des éternuements et un écoulement nasal au printemps.

saison des allergies en été

Pendant les mois d’été, l’accent est mis sur les activités de plein air et les bons moments. Il est toutefois essentiel de veiller à ce que les allergies ne gênent pas votre plaisir. La nature subit une pollinisation au cours de cette saison, le pollen de graminées étant le principal responsable des allergies estivales. Pour éviter tout inconfort, Il est conseillé de planifier à l’avance et de s’abstenir de tondre le gazon les jours où vous avez des projets extérieurs., comme recevoir des invités, organiser un barbecue ou simplement se détendre en plein air. Cette mesure de précaution contribuera à minimiser la propagation de l’herbe et du pollen, garantissant ainsi une expérience agréable pour tous.

La présence d’un climat chaud et humide offre des conditions idéales à la prolifération de moisissures, qui peuvent agir comme catalyseur d’allergies. Durant la période de juillet au début de l'automne, les réactions allergiques provoquées par des spores fongiques sont plus fréquentes. Ces spores ont tendance à se développer sur diverses surfaces, telles que l'herbe, les céréales, les bûches et les tas de compost.

allergies d'automne

Même si la fraîcheur de l’air peut être assez agréable, il est important de garder à l’esprit que les allergies automnales sont généralement le résultat du pollen des mauvaises herbes. L'ambroisie, un allergène courant, a la capacité de prospérer dans divers endroits. Même si vous n'habitez pas près d'une usine d'ambroisie, Son pollen a la capacité de parcourir de grandes distances à travers le vent, provoquant des symptômes chez les individus sans méfiance.

Une autre préoccupation à considérer est la présence de moisissures, qui ont la capacité de prospérer dans un sol humide et un feuillage en décomposition. À mesure que la température baisse, nous avons tendance à passer plus de temps à l’intérieur et à utiliser des systèmes de chauffage, ce qui provoque la circulation des acariens dans l’air. Ces créatures microscopiques sont connues pour provoquer des allergies toute l’année.

allergies hivernales

Pendant la saison hivernale, les niveaux de pollen extérieurs ont tendance à diminuer par rapport aux autres périodes de l’année. Cependant, certaines personnes peuvent encore souffrir d'allergies à l'intérieur, ce qui peut être causé par divers facteurs tels que la moisissure, les acariens, les animaux domestiques et même les arbres de Noël. Ces allergies, connues sous le nom d'allergies « vivaces », persistent toute l'année, mais peuvent être plus fréquentes en hiver en raison de l'augmentation de l'activité intérieure causée par le froid.

J'espère qu'avec ces informations, vous pourrez en savoir plus sur la prolongation de la saison des allergies et quelles sont les dates clés.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

*

*

  1. Responsable des données: Miguel Ángel Gatón
  2. Finalité des données: Contrôle du SPAM, gestion des commentaires.
  3. Légitimation: votre consentement
  4. Communication des données: Les données ne seront pas communiquées à des tiers sauf obligation légale.
  5. Stockage des données: base de données hébergée par Occentus Networks (EU)
  6. Droits: à tout moment, vous pouvez limiter, récupérer et supprimer vos informations.