Comment lire et comprendre la carte météo

Carte météorologique

Voir la météo est quelque chose que nous faisons quotidiennement. Cependant, il se peut que nous ne comprenions pas bien quand le météorologue pointe vers la carte. Nous voyons la carte de l'Espagne avec de nombreuses lignes, symboles et chiffres. À quoi font référence tous ces signes?

Ici, vous pouvez apprendre tout ce que vous devez savoir pour lire la carte météo et le comprendre parfaitement. Il vous suffit de continuer à lire et de demander si vous avez des questions 🙂

Principes de base de la carte météo

carte météo à la télévision

Les cartes météorologiques nous offrent une représentation assez simplifiée de la situation météorologique actuelle ou prévue dans une zone. Le plus courant est d'analyser la surface, car c'est là que le temps nous affecte. Les concepts généraux de la météorologie sont faciles à comprendre. La plupart des gens ont besoin d'informations sur lui.comme pluie, vents, s'il y a des tempêtes, grêle, neige, etc.

Ces aspects sont assez importants pour comprendre le temps. Que faut-il pour qu'il pleuve, pourquoi cela se produit et à quelle intensité cela va-t-il arriver. Pour comprendre le fonctionnement de nombreuses variables météorologiques, il est essentiel de connaître pression atmosphérique. La pression atmosphérique, dans la plupart des cas, détermine le temps. Dans les endroits où la pression atmosphérique est plus élevée, le temps est beau et sec. Au contraire, s'il est plus bas, il y aura un air plus humide et des intempéries.

Importance de la pression atmosphérique

Systèmes haute et basse pression

Lorsqu'il y a un système à pression plus élevée, il s'agit une masse d'air plus dense. C'est parce que l'air est plus frais et plus sec que l'air ambiant. Lorsque cela se produit, l'air le plus lourd tombe du système de pression. En ce moment, c'est par beau temps et avec peu de nuages.

Par contre, lorsque nous avons un système de pression plus faible, cela signifie que la masse d'air est moins dense. C'est parce que l'air est plus humide ou plus chaud. Ainsi, l'air ambiant va vers l'intérieur, vers le centre du système, tandis que l'air léger va vers le haut. Lorsque l'air léger et chaud monte et rencontre des couches plus froides, il se condense en nuages. Au fur et à mesure que les nuages ​​se développent verticalement, les fameux nuages ​​de précipitations se forment.

Dans les systèmes où la pression est très faible des orages se forment. Ces nuages ​​vont se former et se déplacer dans le ciel. Pour que ces nuages ​​se forment, l'air chaud et humide doit s'élever suffisamment haut pour générer un développement vertical.

Lorsque vous voyez une carte météorologique, essayez d'analyser comment ils mesurent la pression. Il s'agit de mesurer ce que pèse l'air au sol. L'unité de mesure est le millibar. Ceci est important à savoir étant donné que de nombreux modèles météorologiques sont associés à la pression atmosphérique. La valeur moyenne de la pression au niveau de la mer est de 1013 mb. Lorsque nous avons un système haute pression, il atteint généralement des valeurs de 1030 mb. Cependant, lorsque le système est à basse pression, les valeurs peuvent chuter à environ 1000 mb ou même moins.

Symboles sur la carte météo

Tempêtes dues à la basse pression

Pour apprendre les symboles les plus importants sur la carte météo, vous devez être attentif aux symboles de pression. Pour lire la pression barométrique de surface, vérifiez les isobares. Ce sont des lignes qui marquent la même valeur de pression atmosphérique pour différents endroits. Autrement dit, si nous voyons une carte où les lignes isobares sont très proches les unes des autres, il y aura du mauvais temps. En effet, sur une courte distance, les valeurs de pression changent. Par conséquent, il existe une instabilité atmosphérique.

Les lignes isobares indiquent la vitesse et la direction du vent. Les vents sont dirigés des zones où il y a plus de pression atmosphérique vers celles où il y a moins. Par conséquent, nous pourrons connaître ces informations simplement en analysant les valeurs isobares. Quand on regarde les isobares placées dans des cercles plus petits, le centre indique un centre de pression. Il peut être à la fois haut, avec le symbole A, et bas, avec le symbole B.

Il faut savoir que l'air ne s'écoule pas vers le bas par gradients de pression. Il se déplace autour d'eux en raison de l'effet Coriolis (de la rotation de la Terre). Par conséquent, les isobares qui sont dans le sens des aiguilles d'une montre sont des écoulements anticycloniques et les écoulements cycloniques opposés. Un anticyclone est synonyme de températures élevées et de beau temps. Le cyclone est une instabilité atmosphérique qui se traduit par une tempête. Plus les isobares sont proches les unes des autres, plus la vitesse du vent est forte.

Interprétation d'un système basse et haute pression

Pression haute et basse

Lorsqu'un cyclone se produit, il est généralement accompagné de tempêtes avec une augmentation des nuages, des vents, des températures et des précipitations. Ceci est représenté sur la carte météo avec des isobares très serrés. Les flèches se déplacent dans le sens antihoraire dans l'hémisphère nord et avec un "T" dans l'isobare médian.

Les conditions de haute pression ne représentent pas la pluie. L'air est plus sec et ils sont représentés par un H dans l'isobare médian. Les flèches circulent dans le sens du vent. Dans le sens des aiguilles d'une montre dans l'hémisphère nord.

Types de façade

Types de fronts atmosphériques

Dans les cartes météorologiques qu'ils nous montrent à la télévision, les fronts peuvent être vus indiqués. Si les fronts traversent une zone, il est très probable que le temps varie. Les montagnes et les grandes étendues d'eau peuvent déformer votre chemin.

Il existe plusieurs types de fronts et ils sont représentés sur la carte météo par différents symboles. Le premier est le front froid. Lorsqu'un front froid traverse une zone, il est très probable que les pluies soient torrentielles et avec un vent fort. Sur les cartes météorologiques, ils sont représentés par des lignes bleues et des triangles sur le côté de la direction du mouvement depuis l'avant.

Le deuxième type est le front chaud. jeCela implique une augmentation des températures à l'approche. Le ciel s'éclaircit rapidement au passage du front. Si la masse d'air chaud est instable, des orages peuvent survenir. Ils sont représentés sur la carte météorologique par des lignes rouges et des demi-cercles du côté où ils se dirigent.

Le dernier type de est un front occlus. Il se forme lorsqu'un front froid dépasse un front chaud. Ils sont associés à certains effets météorologiques tels que les tempêtes. Il peut y avoir une occlusion chaude ou froide. Lorsqu'un front occlus entre, l'air devient plus sec. Ils sont représentés par une ligne violette et des demi-cercles et des triangles dans la direction du vent.

J'espère qu'avec ces informations, vous pourrez apprendre à interpréter la carte météo. Des questions, laissez-les dans les commentaires. Nous serons ravis de vous répondre 🙂


Le contenu de l'article adhère à nos principes de éthique éditoriale. Pour signaler une erreur, cliquez sur c'est par ici !.

2 commentaires, laissez le vôtre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

*

  1. Responsable des données: Miguel Ángel Gatón
  2. Finalité des données: Contrôle du SPAM, gestion des commentaires.
  3. Légitimation: votre consentement
  4. Communication des données: Les données ne seront pas communiquées à des tiers sauf obligation légale.
  5. Stockage des données: base de données hébergée par Occentus Networks (EU)
  6. Droits: à tout moment, vous pouvez limiter, récupérer et supprimer vos informations.

  1.   Maro dit

    Merci très bien expliqué, j'ai été accro à apprendre à bien interpréter le temps.

  2.   Fernando dit

    Merci beaucoup pour la vidéo et le texte. J'ai beaucoup appris et je voulais plus d'exemples.
    Avec la tempête, vous avez mentionné qu'elle est située dans le nord de l'Italie, compte tenu de la direction du vent que cela provoquerait, lorsque l'air vient d'Europe continentale, serait-ce de l'air sec avec moins de probabilité de pluie?
    Merci!